Un violon, un saxophone et un piano. Voilà une configuration de musique de chambre singulière à laquelle peu de compositeurs ont pensé. Cela n’est pas le cas de la compositrice française Ida Gotkovsky qui réalise en 2004 le Trio lyrique pour violon, saxophone alto et piano. Cette œuvre constitue la littérature fondatrice du Trio Empreinte qui s’attache d’autre part à défendre des répertoires inédits et notamment des transcriptions de pièces pour violon, violoncelle et piano. Mais la spécificité du groupe réside avant tout dans l’originalité des timbres de cet effectif qui offre un spectre sonore extrêmement varié auquel participe l’alternance sensuelle et chatoyante des différents saxophones.

 

Le Trio Empreinte fait ses débuts en 2013 à l'occasion de la Journée Internationale de la Femme. Ce choix n’est pas anodin puisque les trois musiciennes s’engagent à programmer un grand nombre de femmes compositeurs : Clara Schumann, Germaine Tailleferre, mais aussi des compositrices plus méconnues telles que Mel Bonis ou Pauline Viardot. Cet engagement représente, à côté de la création contemporaine, la trame identitaire du Trio.

 

Durant la saison 2014-2015, le Trio Empreinte sera, entre autres, en résidence aux Maisonnettes de Gargenville, ancienne demeure de Nadia Boulanger. Ayant également à cœur de continuer à s’investir dans la création d’aujourd’hui, il collaborera avec la compositrice Graciane Finzi.